Promotions
Mon devis

Les temples incontournables à Bali

Partager :

Sanctuaire des dieux, Bali est une île unique vibrant au rythme des cérémonies et des fêtes religieuses. Dans ce pays, où la danse n’est pas seulement un spectacle mais un rituel, les Balinais prient leurs divinités et leurs ancêtres dans d'innombrables lieux de cultes. Plus de mille temples témoignent de leur attachement aux dieux. 

Bali, l'île aux mille temples

Au centre de l’archipel indonésien, Bali cultive l’une des plus anciennes religions du monde : l’hindouisme. Présent sur l’île depuis des siècles, l’hindouisme balinais est bien différent de celui pratiqué en Inde. Influencés par la mythologie balinaise, l’animisme et le culte des ancêtres, les Balinais ont donné naissance à une forme syncrétique unique de l’hindouisme nommée Agama Hindu Dharma.

Fiers de leur histoire, les Balinais cultivent avec noblesse leur religion dans les innombrables temples construits sur l’île. Bali est constellée de plus de dix mille temples fondés selon des principes cosmiques. Tous les villages possèdent leurs propres lieux de culte dont le temple des Origines (Pura Puseh), le temple des Divinités protectrices (Pura Desa) et le temple de la Mort dédiée à la déesse Durga (Pura Dallem).

Prière à Bali | Pod

Les temples directionnels

À Bali, les temples appartiennent généralement à une communauté ou à un village. Parmi ces temples, neuf ont une importance telle aux yeux des Balinais qu’ils appartiennent à l’île entière. Ce sont les temples directionnels ou kahyangan jagat :

  • Pura Besakih : le temple mère de Besakih est le lieu de culte le plus important à Bali. Situé à près de 1000 mètres d’altitude sur le flanc du Mont Gunung Agung, Besakih est plus précisément un ensemble de 23 temples. Le plus vénéré d’entre eux, Pura Penataran Agung, est situé en contrebas. 
  • Pura Ulun Danu Batur : considéré comme le 2e temple majeur de l’île, le Pura Batur est le plus important des temples d’eau. 
  • Pura Ulun Danu Bratan : semblant flotter sur les eaux du lac Bratan, ce temple dédié à la déesse des eaux, Dewi Danu est l'image d'Epinal de Bali. 
  • Pura Luhur Batukau : ce temple empreint de spiritualité est situé sur les flancs du Gunung Batukau, dans un environnement verdoyant et agréable. Le sanctuaire le plus important comporte un meru à sept toits dédié à Maha Dewa, esprit gardien de la montagne.
  • Pura Goa Lawah : niché au creux d’une falaise, ce temple se trouve à l’entrée d’une grotte habitée par une colonie de chauves-souris sacrées. Selon les croyances balinaises, les volatiles seraient les fidèles protecteurs du dieu Naga Basuki, légendaire serpent géant résidant en ces lieux.
Grotte de Goa Lawah

Grotte de Goa Lawah

Retour

Goa Lawah est situé à l’est de Bali, à une cinquantaine de kilomètres de Denpasar.

Il s’agit d’un temple construit à l’entrée d’une grotte abritant des milliers de chauves-souris, d’où son nom, signifiant littéralement « grotte à chauves-souris ». Ce site a été baptisé ainsi par l’homme à l’origine de sa découverte, Danghyang Nirartha, un prêtre connu pour avoir contribué à répandre l’enseignement de l’hindouisme sur l’île. 

Temple de Besakih

Temple de Besakih
Etoile

Retour

Le temple de Besakih est un site religieux composé de 23 temples construits à 1000 mètres d’altitude sur le flanc du Mont Agung, le plus grand volcan de Bali et considéré comme le nombril du monde selon des croyances locales.

Sa construction date du XIIIème siècle, mais des traces d’habitation datant de plus de 2000 ans sont visibles sur le site. Pura Besakih renferme les 3 temples fondamentaux balinais : le temple de l'origine symbolisé par le Pura Basukian, le temple du village représenté par le Pura Penataran Agung, le plus important et l’un des plus renommés de l’île, et le temple des morts symbolisé par le Pura Dalem Puri. Chacun des 23 temples du site revêt une signification pour chaque district de Bali. Des cérémonies en hommage à chaque temple sont régulièrement organisées. 

Pura Luhur Batukau à bali

Pura Luhur Batukau

Retour

Situé sur le flanc du mont Gunung Batukau, au milieu d'une végétation luxuriante, le temple Luhur Batukau est l'un des temples directionnels de Bali.

Ce lieu chargé de spiritualité servait autrefois de temple d'Etat lorsque Tabanan était un royaume indépendant. Son sanctuaire principal est composé d'un grand meru à sept toits dédié à Mahadeva. D'autres sanctuaires sont également consacrés aux lacs Bratan, Buyan et Tamblingan.

Pura Ulun Danu Batur à Bali

Pura Ulun Danu Batur
Etoile

Retour

Voué à Dewi Danu, la déesse du lac Batur, le temple Ulun Danu Batur fait partie des temples directionnels de Bali. 

Situé au nord-est de l'île, il est considéré comme le deuxième temple le plus sacré de Bali. En réalité ce site abrite neuf temples différent et près de 280 sanctuaires dédiés aux dieux et déesses de l'eau. À l'origine, ce temple était situé au bord de l'eau, dans le premier village de Batur mais une éruption a contraint les Balinais à déplacer ce lieu de culte sur les hauteurs.
Pura Danu Bratan

Pura Danu Bratan

Retour

Le temple Pura Danu Bratan est situé au bord du lac Bratan, à 1200 mètres d’altitude, au centre de Bali.

Construit au XVIIe siècle en l’honneur de la déesse du lac, Dewi Dan, ce temple incontournable à Bali est dominé par un méru avec 11 toits de chaume. Il est recommandé de visiter le temple en matinée afin d’éviter le brouillard du soir empêchant de profiter pleinement de la vue sur les montagnes.  

Visiter les temples à Bali

Tellement de temples méritent un détour tels que le Pura Tirta Empul aux sources sacrées, le Pura Maduwe Karang dédié aux esprits de l’agriculture et le le Pura Taman Ayung, sanctuaire principal du royaume de Mengwi.

Pour visiter les temples, le port du sarong est obligatoire. Cette pièce de tissu traditionnelle permet de couvrir les jambes comme le veut la coutume locale. Une fois à l’intérieur vous pourrez visiter les cours destinées aux cérémonies et aux activités profanes. Les sanctuaires, destinés à accueillir les dieux et les ancêtres sont fermés.

Architecture des temples balinais

Construits en brique ou en roche volcanique, les temples sont ornés de sculptures représentant les figures emblématiques de la mythologie balinaise : Barong, Krishna et Garuda. Ces lieux d’adoration sont ouverts et divisés en trois cours étagées selon l’axe directionnel mer / montagne. En haut le pur et en bas l’impur, selon les croyances les bons génies et les ancêtres vivent dans la montagne alors que les démons et les esprits maléfiques vivent sous terre et dans la mer.

PREMIÈRE COUR (JABA)

Orientée vers la mer, le jaba est la cour la plus basse. Lieu de vie quotidienne, elle est destinée aux activités profanes telles que les combats de coqs, les jeux ou les pique-niques.

Coq au temple Taman Ayung | Bali

DEUXIÈME COUR (JABA TENGAH)

La seconde partie du temple est réservée à la préparation des offrandes ou à des cérémonies secondaires. Le jaba tengah abrite également une cuisine ainsi que le balé agung, bâtiment de réunion des anciens.

TROISIÈME COUR (JEROAN)

Orientée vers le Mont Agung, jeroan est la partie la plus sacrée du temple. Deux types de constructions caractérisent cette cour : le méru et le padmasana. Le méru est une structure en bois comportant plusieurs toits de chaume symbolisant la montagne des dieux. Plus le meru est haut, plus il est sacré. L’espace ouvert entre chaque toit permet aux dieux d’y séjourner. Le padmasana quant à lui est un autel représentant les trois parties de l’univers. La porte donnant accès à ce sanctuaire sert à délimiter le monde des hommes de celui des dieux. 

Jeoran du Pura Taman Ayung | Bali
Partager :
  • Rencontrez-nous

    Rencontrez-nous

    99 bd Malesherbes 75008 Paris.
    Du lundi au samedi de 10h à 18h.

    Agence & plan d'accès
  • Newsletter

    Dossiers thématiques, promotions...
    Recevez l’actualité d’OOVATU par e-mail.

    Inscription newsletter
Consulter la version mobile
de notre site
Version mobile