Menu Philadelphie
  • Anouck
  • Cary
  • Sandrine

Contactez nos spécialistes Etats-Unis

Partagez sur Facebook Partagez par e-mail Derniers séjours consultés

Nos séjours à Philadelphie

La ville de la côte est américaine mêlant histoire et modernité : architecture de briques rouges, musées d'art et fresques murales confèrent tout son charme à « Philly ».

Séjour à Philadelphie : histoire, gastronomie et street art

Chaussez vos baskets et partez à la découverte de la pétillante Philadelphie ! Une ville à taille humaine qui se découvre à pied.

Pour comprendre d’où lui vient son surnom de « berceau des États-Unis », rendez-vous au Independance Hall, le lieu emblématique où fut signée la Déclaration d’Indépendance le 4 juillet 1776. En mettant fin à la guerre d’indépendance entre les treize colonies américaines et le Royaume-Uni, ce texte proclamait officiellement la liberté de la nation. La légende raconte que la Liberty Bell, une cloche de plus de 900kg sonna alors pour annoncer la bonne nouvelle aux habitants, lui valant le surnom de « cloche de la liberté ». Très patriotes, les américains se déplacent de tout le pays pour admirer ce symbole.

Ayant acquis la réputation d’une ville tolérante et progressiste, Philadelphie accueille au cours des siècles suivants des citoyens du monde entier venus y vivre leur rêve américain. Une population métissée qui laisse en héritage une cuisine multiculturelle extraordinaire que l’on découvre au Reading Terminal Market, le marché couvert de la ville. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, entre produits frais et café fraîchement torréfié, goûtez la spécialité de la ville : le cheesesteak. Cette baguette de pain recouverte de bœuf haché finement émincé, agrémenté d’oignons et de fromage est un incontournable lors d’un séjour à Philadelphie.

L’art tient également une place primordiale dans la vie de Philadelphie qui peut s’enorgueillir de sa célèbre Fondation Barnes, la plus grosse collection privée de peintures impressionnistes dans le monde. On la doit à Albert Barnes, un riche pharmacien qui se lança en 1910 dans la collection d’œuvres de maîtres impressionnistes, amassant des Renoir, Cézanne, Matisse ou Picasso. Un total de 2 500 pièces estimées à 25 milliards de dollars ! Le Philadelphia Museum of Art, abrite lui une sublime collection d’art contemporain, mais c’est surtout gravir ses 72 marches comme le fit Sylvester Stalone dans Rocky que l’on s’y rend.

Au-delà de l’art institutionnel, Philadelphie recèle un trésor : des fresques murales disséminées dans la ville. Quelque 3 500 œuvres peintes par les habitants du quartier, adultes et enfants, viennent ainsi mettre en valeur les bâtiments géorgiens qui font le charme de la ville. Un atelier de peinture en plein air à découvrir lors d’une balade dans les rues pavées de Philly.

[Lire la suite]
Localisation des hôtels :
Points d'intérêts :