Menu Lac Inle
  • Cary

Contactez nos spécialistes Birmanie

Partagez sur Facebook Partagez par e-mail Derniers séjours consultés

Nos séjours au Lac Inle

Région lacustre unique dans un cadre préservé. Entre villages sur pilotis et pêcheurs sur de frêles pirogues, le lac abrite une vie paisible et de nombreux trésors.

Séjour au Lac Inle : le joyau birman

Au beau milieu des montagnes birmanes à quelque 900 mètres d’altitude, se trouve l’un des sites les plus magiques d’Asie : le Lac Inle. Cette étendue d’eau de 12 000 hectares au coeur du Myanmar est un lieu féerique où le temps semble s’être arrêté. Au fil des siècles une vraie vie s’est installée autour du lac, on peut d’ailleurs y observer un village sur pilotis, des temples, un monastère, des écoles et même une fabrique de tissage.

Aujourd’hui le lac est habité par l’ethnie « intha » aussi appelée « les fils de l’eau ».  Arrivés pour la première fois en 1900, à l’époque où les rives étaient déjà occupées par les peuples des montagnes, les inthas ont dû s’installer dans le seul endroit où il restait de la place : le lac. Ils ont, de ce fait, dû l'apprivoiser en cultivant fruits et légumes directement sur l’eau. Cette technique assure un meilleur rendement, car les vivres se conservent plus longtemps que si elles étaient cultivées dans la terre.

Ingénieux, les inthas ont imaginé de véritables champs flottants en rassemblant de nombreuses jacinthes d’eau et en y ajoutant de la terre, l’ensemble tenu par des bambous. Si ce sont les hommes qui fabriquent et découpent les jardins flottants, ce sont les femmes qui accrochent les plants de légumes et qui les récoltent. Désormais plus d’un quart de la surface du lac est occupé, formant un dédale végétal où circule de petits canaux. Ici, tout pousse ou presque ! Spécialité locale, les tomates vertes d’Inle sont d’ailleurs exportées partout dans le pays et leur culture est la principale source de revenu de la région. 

La pêche sur le lac est également une activité majeure. Debout sur leur barque les pêcheurs d’Inle ressemblent à des échassiers mystiques. Pour que leur embarcation reste stable ils ont une technique unique au monde : ils rament avec leur pied enroulé à la pagaie et peuvent donc continuer à utiliser leurs mains pour lancer le filet de pêche. En observant ce ballet enchanteur on est aussitôt transporté dans un autre monde, à l’écart de toute agitation. On retrouve les poissons tout juste pêchés non loin de là, sur les étals du marché de Heho, un lieu authentique où se rejoignent toutes les ethnies de la région.

Enfin, le Lac Inle est aussi un paradis pour les férus d’ornithologie qui peuvent observer les vagues d’oiseaux migrateurs effleurer les eaux calmes. Un spectacle magique !

[Lire la suite]
Localisation des hôtels :
Points d'intérêts :