Menu Tanzanie
  • Edith
  • Emma
  • Julie

Contactez nos spécialistes Tanzanie

Partagez sur Facebook Partagez par e-mail Derniers séjours consultés

Un safari au Serengeti, théâtre de la grande migration

Toute l'année, le Nord de la Tanzanie est le théâtre d'une incroyable migration où des millions d'animaux sauvages traversent la réserve nationale le parc national du Serengeti, en quête de pâturages plus verts. Les gnous, zèbres, éléphants, vautours et autres hyènes sont les acteurs d'un phénomène magique que vous pourrez découvrir lors de votre séjour en Tanzanie. Partez à la rencontre de l'Afrique telle que vous ne l'avez jamais vue !

Le Parc du Serengeti

Situé au nord de la Tanzanie, le parc du Serengeti, deuxième plus grand parc national d’Afrique, prolonge la réserve nationale de Masai Mara au Kenya et partage le même écosystème. Constitué de savane arborée, de forêts, de plaines et de marais, il s'étale sur plus de 15 000 km² et abrite environ 4 millions d’animaux dont 400 espèces d’oiseaux tels que des autruches et des aigles noirs. Une très grande partie du parc se compose de plaines immenses, et l’on comprend pourquoi les masaïs l’ont tout simplement nommé Siringit, qui signifie « plaines sans fin ».

 Avec ses paysages époustouflants, le Serengeti évoque forcément des images d’une Afrique sauvage et préservée. Nos rêves d’enfant surgissent, faits d’aventures et de troupeaux à perte de vue…

Car le parc est mondialement connu pour la Grande Migration annuelle des gnous et des zèbres, mais aussi pour les actions menées pour la préservation de la faune et plus particulièrement les espèces du Big Five.

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est également un lieu où se bousculent de nombreux photographes du monde entier. Certains, comme Yann Arthus Bertrand, ont gagné leur reconnaissance internationale grâce aux clichés pris au Serengeti.

Un safari en pleine migration

Devant faire face à la saison sèche, les herbivores du Nord de la Tanzanie se dirigent vers le Kenya pour trouver de nouvelles étendues verdoyantes. Des troupeaux de centaines de milliers de zèbres et de gnous passeront à quelques mètres de vous, partageant la savane avec girafes, antilopes et éléphants. Au loin, les prédateurs tels que léopards, lions, ou hyènes tachetées sont tapis dans les herbes hautes et guettent leurs proies, vous assisterez peut-être à une scène spectaculaire ! 

Cette transhumance est la plus grande migration de mammifères au monde… une expérience étonnante, à découvrir lors d'un safari en Tanzanie.

Notre équipe sur place et votre guide vous conduiront à la rencontre de vos animaux préférés afin que tous vos rêves deviennent réalité.

La grande migration des gnous et des zèbres

Chaque année, plus de deux millions d'animaux migrent des plaines du parc national du Serengeti en Tanzanie en direction des verts pâturages de la fameuse réserve de Masaï Mara au Kenya. Au rythme des saisons, gnous et zèbres parcourent près de 1000 kilomètres dans la savane dorée.

Comme ils suivent la pluie, il n’y a donc pas de calendrier précis et l’itinéraire peut changer chaque année. De janvier à février-mars, c’est dans le sud que l’on trouvera les troupeaux. C’est la période des naissances et les petits peuvent profiter des plaines d’herbes fraîches avant de reprendre la route en avril. Les troupeaux se dirigent alors vers l'ouest et remontent progressivement vers le Kenya jusqu'à la rivière Mara. Dès les mois de juillet et août il est possible d’assister à la traversée de la rivière… une étape périlleuse lors de laquelle les hordes de gnous plongent dans les eaux infestées de crocodiles.

Les mois suivants, les troupeaux reviennent au nord du Serengeti et entament leur déplacement vers le sud. Ce merveilleux cycle naturel peut alors reprendre !

S’il y a un safari que vous devez faire dans votre vie, c’est bien celui-ci. Nulle part ailleurs dans le monde vous ne pourrez observer un phénomène aussi impressionnant que la migration des gnous, zèbres et gazelles au Serengeti.

À la rencontre du "Big Five"

"The Big Five" est une expression utilisée autrefois par les chasseurs de gros gibiers pour désigner les 5 espèces animales les plus difficiles à chasser en Afrique. Aujourd'hui, la seule prise autorisée se fera avec votre appareil photo pour le plus grand bonheur des petits et des grands !

 1.Les lions sont plutôt faciles à repérer. Avec plus de 3.000 spécimens, le parc du Serengeti détient une des plus grandes populations de lions d'Afrique !

2.Les léopards sont plus difficiles à apercevoir, puisque leur camouflage les rend invisibles dans la savane. Vous aurez plus de chances d’en trouver se reposant dans les branches d'un grand arbre.

3.Les buffles vivent dans le parc du Serengeti en très grand nombre. Vous pourrez sûrement voir un troupeau de 1000 si ce n'est encore plus.

4.Les éléphants se déplacent par troupeaux de 2 à 24, et les chances de les rencontrer lors d’un safari sont élevées.

5.Les rhinocéros sont l'une des espèces les plus difficiles à repérer, mais avec l’aide de votre guide, vous aurez peut-être la chance d’en voir un ou deux !

Quand partir au Serengeti ?

Le parc national du Serengeti peut se visiter toute l’année. Véritable sanctuaire pour de nombreux animaux sauvages africains, un safari dans le Serengeti vous assure une expérience riche et variée, au cœur d’un décor exceptionnel. De plus, la Grande Migration qui se déroule sur ses terres offre de très belles opportunités de safari, au gré des saisons et des déplacements des troupeaux.

Il existe d'autres safaris ailleurs dans le monde mais qui restent incomparables par rapport au superbe parc national du Serengeti. Réserves naturelles d'animaux, superbes pâturages, panorama extraordinaire depuis le cratère du Ngorongoro, splendides lacs... La Tanzanie est sans nul doute le pays du safari par excellence ! Retrouvez toute notre sélection des meilleurs safaris en Tanzanie.